Ecrire, sans procrastiner

écrire sans procrastiner« Pas le temps, j’écrirai demain » et puis encore « demain » et toujours « demain ». De nombreux écrivains en herbe souffrent de procrastination (l’art de toujours remettre au lendemain). Résultat : leur roman n’avance pas, ni aujourd’hui, ni demain ! Moi-même je plaide coupable, et pas seulement pour mon roman, mais également pour ce blog.

Le procrastinateur aguerri aura toujours de bonnes excuses pour justifier son immobilisme. Une fois encore je ne déroge pas à la règle : déménagement, boulot, grossesse, re-déménagement, arrivée du bébé, … tout est bon pour repousser encore et encore. Ça ne peut plus durer !

Alors voilà, j’ai décidé d’arrêter de procrastiner et je me suis remise sérieusement à mon roman, il est maintenant temps que je relance ce blog. Mais est-ce suffisant de le décider ? Comment être certain de ne plus jamais se laisser entrainer par les démons de la procrastination ? On ne peut jamais être sûr, mais quelques techniques peuvent nous aider.

Se fixer des objectifs SMART

SMART : Spécifiques, Mesurables, Ambitieux, Réalisables, Temporellement définis. Dans le cas de ce blog, mon objectif initial était de résumer deux livres à écrire par mois. Un objectif plus précis que simplement « résumer des livres » mais pas tout à fait SMART pour autant. Dans un premier temps il vaut mieux se fixer des objectifs à courte durée.

Mon prochain objectif est donc : résumer 1 livre à écrire (M), à savoir Atelier d’écriture de Laure d’Astragal (S), avant le 8 juin (A car seulement une semaine, R car j’ai déjà commencé ce résumé, et T).

Dans le cas de l’écriture, cela pourrait être : écrire 2 pages (M) du 3ème chapitre de mon roman (S) demain matin (A, R, T).

S’engager publiquement

Si je me dis simplement que je dois écrire ce résumé et que finalement je ne le fais pas, je serai la seule déçue. Par contre, le fait de m’engager sur ce blog à vous parler de ce livre la semaine prochaine m’obligera à rendre des comptes si jamais je n’y arrive pas. C’est une puissante motivation de savoir qu’on attend quelque chose de vous.

A votre tour de trouver le public auprès duquel vous engager à écrire, et pourquoi pas les autres lecteurs de ce blog ? Notez en commentaire ci-dessous l’objectif que vous vous fixez, et une fois le terme échu, venez nous dire si vous l’avez réalisé !

Voilà pour les deux principales techniques anti-procrastination : se fixer des objectifs SMART et s’engager publiquement. Mais il existe d’autres petites astuces à essayer.

Autres astuces

  • se récompenser chaque fois que l’on réalise un objectif (s’offrir un joli carnet par exemple) ;
  • afficher son objectif pour l’avoir toujours à l’esprit : sur son bureau, sur le miroir de la salle de bain, sur son agenda, … ;
  • dans le cas spécifique de l’écriture : toujours arrêter sa séance au début d’une phrase et la laisser inachevée, pour mieux attaquer la séance suivante sans peur de la page blanche.

Alors à la semaine prochaine pour mon nouveau résumé, et n’oubliez pas de noter ci-dessous votre objectif personnel.

Comments are closed.