Exercices de style – Raymond Queneau

exercices2style

De Raymond Queneau (Gallimard, 1982)

Rapide résumé

Une histoire de quelques lignes racontée de 99 façons différentes.

Chronique de Exercices de style

Voici la liste des 99 versions, regroupées par type de transformation.

Jouez sur le sens

  • Litotes : atténuez les mots.
  • Métaphoriquement : donnez des images au lieu des mots.
  • Animiste : donnez vie à un objet.
  • Analyse logique : « Autobus. Plate-forme. Plate-forme d’autobus. C’est le lieu. »

Jouez sur les sons

  • Homéotéleutes : finissez tous vos mots par le même son.
  • Polyptotes : répétez des mots ayant la même racine (ici contribuable, contribuer).
  • Paréchèses : répétez un même son tout au long du texte.
  • Homophonique : gardez les sonorités des mots, pas leur sens.

Jouez sur la forme et l’ordre des lettres et des mots

  • Synchyses : changez l’ordre des propositions pour ralentir l’action.
  • Anagrammes : mélangez l’ordre des lettres.
  • Aphérèses : enlevez le début des mots.
  • Apocopes : enlevez la fin des mots.
  • Syncopes : enlevez des morceaux au milieu des mots.
  • Permutations par groupes croissants de lettres : permutez des lettres d’un mot à l’autre.
  • Permutations par groupes croissants de mots : permutez les mots.
  • Prosthèses : ajoutez une lettre au début de chaque mot.
  • Épenthèses : ajoutez une lettre au milieu de chaque mot.
  • Paragoges : ajoutez une lettre à la fin de chaque mot.
  • Métathèses : permutez des lettres à l’intérieur des mots.
  • Contre-petteries : échangez des lettres d’un mot à l’autre.
  • Loucherbem : mettez la première consonne du mot à la fin, ajoutez un « l » au début, et un suffixe argotique à la fin.
  • Javanais : ajoutez « av » devant chaque consonne, et au début des mots commençant par une voyelle.
  • Parties du discours : regroupez les mots du texte par articles, substantifs, adjectifs, verbes, …
  • Rétrograde : commencez par la fin, et réécrivez l’histoire en marche arrière.
  • Composition de mots : inventez de nouveaux mots à l’aide de plusieurs mots existants.
  • Lipogramme : choisissez une lettre que vous n’avez pas le droit d’utiliser dans votre texte.

Jouez sur les temps

  • Passé indéfini : utilisez le passé.
  • Présent : utilisez le présent.
  • Passé simple : utilisez le passé simple.
  • Imparfait : utilisez l’imparfait.

Poèmes

  • Alexandrins : des rimes, toutes les 12 syllabes.
  • Ode : célébrez l’action en un long poème lyrique.
  • Tanka : poème japonais de 5 lignes et sans rime.
  • Vers libres : poème sans rime, aux vers de différentes tailles.
  • Sonnet : 2 quatrains et 2 tercets, soit 14 vers de 12 pieds.

Jouez sur les 5 sens

  • Olfactif : ajoutez des odeurs.
  • Gustatif : ajoutez du goût.
  • Tactile : ajoutez des textures.
  • Visuel : ajoutez des couleurs et des formes.
  • Auditif : ajoutez du bruit.

Ajoutez des éléments

  • En partie double : chaque nom, verbe et adjectif est doublé par un synonyme.
  • L’arc-en-ciel : ajoutez des couleurs … dans l’ordre de l’arc-en-ciel !
  • Logo-rallye : ajoutez une liste de mots donnés … si possible dans l’ordre.
  • Précisions : un maximum de détails hyper précis (heure, lieu, âge, dimensions, …)
  • Distinguo : attention, ne pas confondre !
  • Onomatopées : ajoutez des onomatopées.
  • Moi je : insérez « moi je » dans chaque phrase.
  • Alors : chaque phrase commence par « alors ».
  • Apartés : ajoutez des commentaires du narrateur pour chaque action.
  • Par devant par derrière : ponctuez chaque proposition de « par devant » ou « par derrière ».
  • Négativités : ce n’était pas …
  • Insistance : à chaque ajout d’un nouvel élément, répétez toute l’histoire déjà racontée.

Mettez un peu d’exotisme

  • Macaronique : transformez les mots en leur donnant un style latin.
  • Italianismes : transformez les mots en leur donnant un style italien.
  • Poor lay Zanglay : transformez les mots en leur donnant un style anglais.
  • Hellénismes : utilisez un maximum de mots d’étymologie grecque.
  • Anglicismes : traduisez à l’écrit l’accent anglais.

Remplacements

  • Définitionnel : remplacez chaque mot par sa définition.
  • Translation : remplacez les noms par le nom suivant dans un dictionnaire.
  • Noms propres : remplacez les noms communs par des noms propres.
  • Antonymique : remplacez chaque mot par son contraire.
  • Interjections : racontez votre histoire uniquement grâce aux interjections.

Domaines de compétence

  • Philosophique : transformez votre texte en cours de philosophie.
  • Ensembliste : transformez votre texte en exercice de mathématiques.
  • Botanique : utilisez des termes propres au jardinage.
  • Médical : utilisez des termes propres aux médecins.
  • Gastronomique : utilisez des termes propres à la cuisine.
  • Zoologique : utilisez des termes propres à un zoo.
  • Probabiliste : il y avait de fortes chances que ça arrive…
  • Géométrique : transformez votre texte en cours de géométrie.

Changez de point de vue

  • Notations : comme si vous preniez quelques notes rapidement, sur votre carnet.
  • Surprises : chaque action vous étonne.
  • Rêve : tout vous semble embué, comme si vous veniez de vous réveiller.
  • Pronostications : voilà ce qui va t’arriver !
  • Hésitations : est-ce que ça s’est passé comme-ci ou comme-ça ? je ne me souviens plus trop …
  • Le côté subjectif : racontez l’histoire selon le point de vue d’un des personnages principaux …
  • Autre subjectivité : … puis d’un autre.
  • Récit : racontez une histoire passionnante !
  • Lettre officielle : les formules de politesse sont au rendez-vous.
  • Prière d’insérer : vous êtes l’éditeur, racontez ce qu’il y a à découvrir dans le texte.
  • Ignorance : vous ne savez pas trop ce qui s’est passé.
  • Exclamations : chaque proposition se termine par un point d’exclamation.
  • Ampoulé : faites place à l’exagération.
  • Vulgaire : vocabulaire assez grossier.
  • Interrogatoire : dialogue de questions et réponses.
  • Comédie : actes, scènes, dialogues et didascalies.
  • Fantomatique : l’action se passe comme une apparition.
  • Apostrophe : « Fier coursier de mes rêves, fidèle chameau de mes exploits littéraires, … ».
  • Maladroit : oubliez votre aisance à l’écrit.
  • Désinvolte : discours décontracté.
  • Partial : point de vue tranchant.
  • Télégraphique : pas de phrases, faites court et ponctuez par des « stop ».
  • Injurieux : utilisez un style outrageux.
  • Impuissant : « Comment dire l’expression que ».
  • Modern style : un style plus actuel.
  • Paysan : faites place au patois.
  • Précieux : utilisez un style recherché.
  • Inattendu : trouvez une chute surprenante.
  • Portrait : se concentrer sur le personnage et non sur l’action.

 

Extraits de Exercices de style

Homéotéleutes

Un jour de canicule sur un véhicule où je circule, gesticule un funambule au bulbe minuscule, à la mandibule en virgule et au capitule ridicule. Un somnambule l’accule et l’annule, l’autre articule : « crapule », mais dissimule ses scrupules, recule, capitule et va poser ailleurs son cul.

Une hule aprule, devant la gule Saint-Lazule je l’aperçule qui discule à propos de boutules, de boutules de pardessule.

Interjections

Psst ! heu ! ah ! oh ! hum ! ah ! ouf ! eh ! tiens ! oh ! peuh ! pouah ! ouïe ! hou ! aïe ! eh ! hein ! heu ! pfuitt !

Tiens ! eh ! peuh ! oh ! heu ! bon !

Mon avis

Indispensable à qui veut travailler son style. Ce livre met en évidence l’importance de définir son narrateur, car l’histoire parait toute autre lorsque le narrateur change. Quelques versions sont un peu moins intéressantes dans le cas du travail du style, notamment lorsque l’ordre des lettres change et que les mots n’en sont plus vraiment.

Ma note 4/5

Lire plus de commentaires sur Exercices de style sur Amazon.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Donnez votre avis en commentaire ci-dessous.