Grammaire française et impertinente

grammaire française et impertinente

de Jean-Louis Fournier (Payot, 1992)

Rapide résumé

« Elle montre souvent le mauvais exemple, mais donne toujours la bonne règle ! ». Révisez, avec cet ouvrage, les différentes fonctions grammaticales, la ponctuation, la conjugaison, … sans vous ennuyer. Ici les phrases citées en exemple sont drôles et impertinentes, pour faire de l’apprentissage un plaisir.

Au sommaire de « Grammaire française et impertinente»

– Le mot

  • Le nom
  • L’article
  • L’adjectif
  • Le verbe
  • Le pronom
  • L’adverbe
  • La conjonction et la préposition
  • L’interjection
  • Le sens des mots

– La ponctuation

  • Le point
  • La virgule
  • Le point-virgule
  • Le point d’interrogation
  • Le point d’exclamation
  • Les deux points
  • Les points de suspension
  • Le tiret
  • Les guillemets
  • Les parenthèses
  • Importance de la ponctuation

– Les fonctions grammaticales

  • Le sujet
  • Le complément d’objet
  • Le complément circonstanciel
  • Le complément d’agent
  • Le complément d’attribution
  • L’attribut

– Le nom

  • Définition
  • Nom commun
  • Nom propre
  • Le genre des noms
  • Formation du féminin des noms
  • Le nombre des noms

– L’article

  • L’article défini
  • L’article indéfini
  • L’article partitif

– L’adjectif

  • L’adjectif qualificatif
  • Les adjectifs déterminatifs

– Le verbe

  • Le mode
  • Le temps
  • La personne
  • Verbes impersonnels
  • Locution verbale
  • Les voix du verbe
  • Les auxiliaires
  • Conjugaison du verbe « avoir (des poux) »
  • Conjugaison du verbe « être (un hareng) »
  • Verbes transitif et intransitif
  • Les groupes du verbe
  • Conjugaison du verbe du 1er groupe « péter »
  • Particularités des verbes du 1er groupe
  • Conjugaison du verbe du 2e groupe « vomir »
  • Particularités des verbes du 2e groupe
  • Les verbes du 3e groupe
  • Conjugaison du verbe du 3e groupe « mourir »
  • Conjugaison du verbe du 3e groupe « choir »
  • Conjugaison du verbe du 3e groupe « pondre »
  • Conjugaison à la voix passive du verbe « pourrir »
  • Conjugaison d’un verbe pronominal « se gratter »
  • Les modes et les temps
  • L’indicatif
  • L’impératif
  • Le subjonctif
  • Le conditionnel
  • L’infinitif
  • Le participe
  • Accords du verbe

– Les pronoms

  • Les pronoms personnels
  • Le pronom personnel réfléchi
  • Les pronoms adverbiaux
  • Les pronoms possessifs
  • Les pronoms démonstratifs
  • Les pronoms relatifs
  • Les pronoms interrogatifs
  • Les pronoms indéfinis
  • Le pronom indéfini « on »

– L’adverbe

  • Les adverbes de manière
  • Comparatif et superlatif
  • Les adverbes de quantité
  • Les adverbes de lieu
  • Les adverbes de temps
  • Les adverbes d’opinion

– La préposition

  • Formes des prépositions
  • Rôles des prépositions
  • Emploi répété de la préposition

– La conjonction

  • Les conjonctions de coordination
  • Les conjonctions de subordination

– L’interjection

  • Nature et fonction des interjections

– La phrase

  • La proposition indépendante
  • La proposition principale et la proposition subordonnée
  • Les propositions indépendantes ou principales
  • Les propositions incises
  • Les propositions elliptiques
  • Les propositions nominales
  • Les propositions subordonnées

Un extrait

Le pronom

Le pronom remplace un nom ou indique la personne qui agit ou subit.

Exemple
Les histoires drôles que je racontai à Maurice ne réussirent pas à le dérider. Il se suicida peu après mon départ.

(Peut-être que les histoires n’étaient pas aussi drôles que ça ?)

Le : pronom personnel complément
Il : pronom personnel sujet
Se : pronom personnel réfléchi…

Ont la douleur de vous faire part du décès de Maurice.

Un autre extrait

Le point (.)

Indique la fin d’une phrase.

Exemple
Drame de la chasse : le chasseur prend son père pour un sanglier et l’abat. Puis le mange

Le point marque une pause assez longue.
En effet, on imagine bien que le chasseur n’a pas mangé son père tout cru.

L’ayant pris pour un sanglier, il a dû l’accommoder comme l’on fait de cette sorte de gibier et cela nécessite une pause assez longue.

La virgule (,)

Sépare certains éléments à l’intérieur d’une phrase.

  • C’est le signe de ponctuation le plus faible. Elle marque une pause assez courte.

Exemple
Pour ne pas briser la glace, les éléphants ont traversé le lac gelé sur la pointe des pieds.

Les éléphants, voyant le lac gelé, se sont concertés très rapidement, puis, après une pause assez courte, ont décidé de traversé le lac sur la pointe des pieds.

Mon avis

La langue française est particulièrement complexe. Elle est pleine de règles et d’exceptions que nous avons apprises à l’école et vite oubliées depuis. Bien que l’écriture nous soit devenue plus naturelle, il nous arrive parfois de buter sur une double consonne ou la conjugaison d’un verbe par exemple. On se dit alors qu’une petite piqûre de rappel ne nous ferait pas de mal, mais nous replonger dans nos vieux livres d’écolier ne nous enchante pas vraiment. Jean-Louis Fournier nous apporte la solution : un livre à butiner au gré de nos besoins, sans jamais perdre notre sourire.
Mais attention : ne prêtez pas ce livre à vos enfants !

Ma note 4/5

Lire plus de commentaires sur Grammaire française et impertinente sur Amazon.

Et vous, avez-vous lu ce livre ? Donnez votre avis en commentaire ci-dessous.