Proposition d’écriture 31 : Boule de neige vs boomerang

Si ce n’est pas encore fait, choisissez un texte que vous réutiliserez pour tous les exercices de transformation de texte : une fable, un poème, une micro-nouvelle, une chanson, … mais un texte court. A chaque fois nous allons le réécrire en fonction d’une nouvelle consigne.

Aujourd’hui nous allons donner à notre texte un effet boule de neige : chaque phrase sera un peu plus longue que le phrase précédente. Vous pouvez commencez avec un mot, puis 2, puis 3, … ou commencer votre première phrase avec plus de mots et en ajouter plusieurs à chaque fois tant que vous gardez une certaine régularité dans la croissance. A vous de choisir la taille de départ de votre boule de neige et à quelle vitesse elle va grossir. Puisque c’est l’été et qu’il n’y a pas beaucoup de neige à lancer, vous pouvez opter si vous le préférez pour l’effet boomerang : les phrases grossissent jusqu’au milieu du texte, puis rapetissent de manière symétrique. A vous de choisir votre projectile, boule de neige ou boomerang : à vos marques, prêt, lancez !

Mon texte

Lalala …
La Cigale,
Tout l’été,
A chanté et chanté,
Vivant au jour le jour.
Quand l’hiver pointe son nez,
Elle n’a rien mis de côté.
Affamée elle court mendier chez sa chère voisine.
Mais aucune promesse ne peut faire céder la Fourmi.
« Que faisiez-vous au temps chaud ? » lui demande-t-elle.
« Nuit et jour, à tout venant, je chantais ne vous déplaise. »
« Vous chantiez j’en suis fort aise, et bien dansez à présent. »

Et vous, cette transformation vous a-t-elle inspiré ?

Comments are closed.